Accueil» ARTour » ARTour 2015 » Homo Faber
ARTour 2015
Homo Faber

du 26 juin au 30 août 2015 

La Louvière et région du Centre

Le thème choisi pour la dixième édition de cette importante biennale traite du rapport contemporain au travail, de son impact sur nos sociétés et sur l’individu, une option inspirée par l’exposition Homo Faber. Poétiques et mécaniques du travail, conçue par l’Écomusée du Bois-du-Luc dans le cadre de Mons 2015, capitale européenne de la Culture.

Au-delà des représentations du monde ouvrier qui ont collé à l’ère industrielle, les installations, expositions, créations originales pour la biennale appellent, à travers différents médiums (image, sculpture, net art…) un regard critique, cynique ou humoristique sur le monde du travail aujourd’hui. Les corps maltraités par la fureur des machines, délocalisées sous d’autres latitudes, ont fait place aux esprits stressés par le cliquetis incessant des claviers, l’enchaînement des réunions productives - ou pas -, l’addiction aux courbes boursières… une frénésie du travail dictée par l’impérieux profit, et son corollaire, le paraître. La dictature du marché et les modes d’aliénation qu’il impose sont mis en évidence par les artistes. S’il n’y a pas de sots métiers, il y en a de dérisoires et d’absurdes qui s’illustrent bien d’une plume acérée.


Le sujet est aussi traité sous l’angle de l’obsolescence, magnifiée, de la machine, à laquelle un nouveau statut est donné, ou par le détournement d’objets et d’outils qui se jouent d’un monde qui tourne follement vite.

D’autres propositions s’inscrivent plus particulièrement dans un rapport étroit au territoire et à son histoire par des références au monde minier, et l’évocation de la figure de sainte Barbe qui renvoie aussi au travail de la pierre, l’autre matériau emblématique de la région.

Plus largement, le rapport entre l’art et le travail est illustré par la mise en valeur du savoir-faire à l’œuvre, celui de l’artisan-artiste, mis en exergue par une exposition qui retrace l’histoire d’un atelier d’imprimeur hors du commun ou la réalisation in situ d’une œuvre monumentale créée pour le nouveau musée dédié à la céramique dans sa dimension historique et contemporaine.

Depuis 1997, la biennale ARTour - art contemporain et patrimoine propose, un été sur deux, un ensemble d’expositions, installations, créations originales d’art actuel dans différents musées, édifices remarquables ou lieux présentant un intérêt architectural, urbanistique, historique. Du 26 juin au 30 août, la dixième éition offre à nouveau un large espace de diffusion et de création à des artistes d’horizons divers, reconnus ou à découvrir.


programme

Ecomusée du Bois-du-Luc Houdeng-Aimeries

HOMO FABER, POÉTIQUES ET MÉCANIQUE DU TRAVAIL

Une exposition qui s’interroge sur la force d’inspiration que la mine, et plus largement le travail, exercent ou ont exercé sur de nombreux artistes.

The New Slavery. Issac CordaL

Des centaines de figurines, trois installations importantes, illustrent les nouvelles formes d’aliénation de notre société au travail.


Photographie d'Alain Breyer.

HOMME#8. Laurent Berbach

Des sculptures d’acier, assemblages d’éléments manufacturés peints sur le mode industriel, qui évoquent l’environnement passé et actuel du site.

Photographie d'Alain Breyer.


Musée de la Mine Robert Pourbaix Houdeng-Aimeries

NOIRS MIROIRS. Vincent Chenut et Nils Alix-Tabeling

Des dessins et une installation en dialogue avec l’histoire du lieu.


Vincent Chenut, Ancien atelier de tanneurs de l'hôtel Gorin, 2012,
bois, papier peint, courtesy de l'artiste.

Musée Ianchelevici La Louvière

working life. Issac Cordal / Rohan Graeffly / Babis Kandilaptis / Armand Lestard / Antoine Nessi

Avec humour et causticité, avec fraîcheur ou poésie, l’exposition souligne la valeur toute relative de l'individu dans le monde du travail.


Antoine Nessi, Machine fantôme, aluminium, 2012.

Centre Daily-Bul & Co La Louvière

le Travail au noir. quelques métiers propices. Roland Breucker

Autant de personnages-situations et d’objets-évocations propices à une double poétique, celle des mots, celle des images.



Médiathèque La Louvière

l'arrière-cour des miracles. Philippe Decressac / Affiches issues des collections du Mundaneum

C’était un dimanche après-midi, dans un bistro du centre de La Louvière, l'artiste déguste une bière d’abbaye, avec du fromage. Il arrive que le réel dépasse la caricature…


Philippe Decressac, Arrière-cour, dessin, technique mixte.

Maison du Tourisme du Parc des Canaux et Châteaux La Louvière

revival B. Denis Mahin / Michaël Matthys

Une installation - ensemble de sculptures, peintures et vidéos - qui se présente comme une machinerie hors contrôle.


Michaël Matthys, Moloch 2003, Frémok Edition, gravure aquatinte sur cuivre.

Centre de la Gravure et de l’Image imprimée La Louvière

De Picasso à Jasper Johns. L’atelier d’Aldo Crommelynck


Awards - Art(s) & Network(s) special Gif

Transcultures, Centre des Cultures Numériques et le Centre culturel régional du Centre vous invitent à découvrir les Transnumeriques Awards 2015 consacrés à l'image "Gif animé" !


Château Gilson La Louvière

flipchart. Benoit Piret

À l’issue de formations d’entreprises, l’artiste récupère des feuilles de flipchart et leurs annotations qui serviront de trames à sa réappropriation ; entre idéal néo-punk et recyclage post-moderne.


Benoit Piret, Flipchart

lettres de non-motivation # anomalies construites. Julien Prévieux

« Le type de résistance pratiqué par Julien Prévieux consiste, le plus souvent, à retourner contre l’adversaire ses propres armes. Sa figure rhétorique privilégiée est celle du retour à l’envoyeur »...


Keramis - Centre de la céramique La Louvière

On Fire. arts et symboles du feu. Marc Alberghina / Florence Lenain /Anne Mercedes / Emile Desmedt / Claudi Casanova / Claude Champy / Tony Crag / Rachel Labastie / Hervé Rousseau

L’exposition évoque le feu à travers des exemples tirés du cinéma, de la littérature et de la photographie. Elle dévoile des œuvres d’artistes d’aujourd’hui et montre en quoi le feu est leur principal outil.



Gare de La Louvière centre

Le buffet. Collectif V.O.I.D. Arnaud Eeckhout / Mauro Vitturini

En tant qu’outil architectural, le buffet de la gare rend-il l’attente moins longue, plus confortable ?


VOID, mobilier urbain Le Buffet, bois OSB, miroir, 130x50x45 cm


Collégiale Saint-Vincent Soignies

de sainte barbe imitons le courage. Bernard Bay / Eirini Chatsatouria

Sainte Barbe est la patronne des carriers et des boutefeux. Photographies, objets votifs, silhouettes… l’évoquent, glanés à travers l’Europe.


Maison de la Laïcité Soignies

pesanteur-apesenteur. Martin Hollebecq

Les sculptures de Martin Hollebecq, réalisées dans de la pierre bleue de Soignies, semblent se détacher les unes des autres, s’extraire d’une longue chaîne...



Musée Royal de Mariemont Morlanwelz

œuvres au noir : Waroqué-Lennep, l'improbable rencontre

Par la confrontation d’œuvres de Jacques Lennep et des photographies des albums Warocqué, le spectateur découvrira deux narrations visuelles du monde ouvrier, deux discours différemment engagés.


Espace culturel Victor Jara Soignies

Petites usines du bonheur. Benoi Lacroix

Les "Usines du Bonheur" décrivent un monde où, en produisant plus de biens matériels, en allant plus vite, en mangeant plus, on serait plus heureux.



Organisation : Centre culturel régional du Centre, Centre Daily-Bul & Co, Centre de la Gravure et de l'Image imprimée de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Ecomusée du Bois-du-Luc, Galerie Koma asbl, Kéramis - Centre de la Céramique de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Musée Ianchelevici, Secteur des Arts plastiques Hainaut Culture-Tourisme, Transcultures/City Sonic - Centre interdisciplinaire des cultures électroniques et sonores. En collaboration avec le Centre culturel de Soignies, la Maison du Tourisme du Parc des Canaux et Châteaux, le Mundaneum, le Musée du Chapitre à Soignies. Avec le soutien de Centritudes - Agence Conseil en Développement Culturel de la région du Centre, de la Province de Hainaut, du Service des Arts plastiques de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la Ville de La Louvière. Avec Antenne Centre Télévision, La Première et La Deux.