Accueil» le programme régional » 13 communes... » Binche
13 communes...
Binche

Binche fut fondée au XIIe siècle par Yolande de Gueldre, veuve du comte Baudouin III de Hainaut. Rapidement, Binche prospère en tant que lieu d'échanges commerciaux pour toute la région et en tant que centre de production. Au XIVe siècle, l'enceinte est étendue pour atteindre le périmètre que nous lui connaissons actuellement.

La prospérité de la ville atteint sont summum sous le règne de Charles Quint. Sa sœur, Marie d'Autriche, dite Marie de Hongrie, gouverne nos régions. Sa brillante cour réside très souvent à Binche où la reine a remplacé le vieux château féodal par un splendide palais Renaissance.



Après l'annexion de la région à la France durant la révolution française puis l'Empire, nos ville et campagnes sont totalement bouleversées par la révolution industrielle. La vieille ville se couvre de cheminées d'usines. Le commerce tourne, une importante classe laborieuse se presse dans les masures de la vieille ville. 

A la fin du XIXe siècle, de grands travaux sont lancés tant pour restaurer le patrimoine témoin de l'histoire de Binche (hôtel de ville, collégiale, remparts, chapelles Saint-André et Sainte-Anne…) que pour bâtir de nouveaux édifices publiques dignes de la prospérité présente (gare, hôtel des postes, palais de justice, écoles communales…).


Binche fusionne en 1976 avec sept autres communes : Leval-Trahegnies, Péronnes, Bray, Waudrez, Ressaix, Epinois, Buvrines.
 
En ce début de XXIe siècle, sans tourner le dos au passé, Binche tente sa reconversion dans le tourisme et les PME. 

culture, folklore et tourisme

Musée International du Carnaval et du Masque

Créer un musée consacré à la gloire du Gille, personnage vénéré par la population et dont Binche est la Cité natale, tel était le vœu de la Ville dès 1947.
Installé dans l'ancien Collège des Augustins, ensemble architectural qui remonte au XIIIe siècle, le Musée fut officiellement inauguré et ouvert au public en juin 1975.
D'année en année, les collections se sont enrichies pour que ce Musée devienne une véritable institution d'ethnologie comparée permettant à chacun de découvrir l'univers mystérieux et fascinant des masques et déguisements des cinq continents.

www.museedumasque.be


Théâtre communal


Ce théâtre géré par la Ville propose à chaque saison un programme équilibré de têtes d’affiches et d'artistes en devenir, d'œuvres classiques et contemporaines, de tragédies et de comédies, de concerts, de cinéma, de danse et de conférences.
www.binche.com

Centre de la Dentelle et des Métiers d'Art - Le Fuseau


A l'origine, les dentelles de Binche ne se distinguaient pas des dentelles confectionnées à Valenciennes. Elles ont la même origine et furent importées du Hainaut français au début du XVIIe siècle.
 Les différences se sont établies au fil des années. La dentelle de Binche s'est caractérisée par l'extrême finesse du fil utilisé par les dentellières. Le fond de neige donne ainsi aux ouvrages un aspect féerique. Particulièrement en vogue avant la Révolution française, sa renommée dépassa nos frontières et Victor Hugo lui-même en fit un large écho dans Les Misérables.


Musée de la brasserie La Binchoise


La brasserie est située le long des remparts du Faubourg Saint-Paul, dans une ancienne malterie. 
En 1987, André Graux, chimiste de profession, fonda la brasserie La Binchoise.
 La fabrication de la bière constitue depuis longtemps une activité industrielle et commerciale importante à Binche. En 1885, on dénombrait cinq brasseries.
 On peut y déguster de la Binchoise Brune et Blonde, la Flora, la Rose des Remparts, la Bière des Ours et la Spéciale Noël. 

www.brasserielabinchoise.com


Centre de l'Homme et de la Nature


Situé à cinq minutes du cœur de Binche, le Château Trigallez abrite Le Centre de l'Homme et de la Nature.
 Créé en 1986, à l'initiative de NATECOM, section régionale des Cercles des Naturalistes de Belgique (ASBL), le Centre présente un éventail d'expositions didactiques et organise des visites guidées sur les terrils de la Courte érigés en réserve naturelle. Le site est classé depuis 1992 pour son intérêt exceptionnel.
 La salle Pierre Stalon y présente en outre une collection unique de pièces préhistoriques et géologiques de notre région mais aussi d'Afrique.


Abbaye de Bonne-Espérance

Sa fondation remonte à 1126 et elle appartient à l'ordre des Chanoines de Prémontré. L'Abbaye fut supprimée à la Révolution française mais échappa à la destruction. Elle est la seule abbaye conservée en Hainaut. La plupart des bâtiments datent des XIIIe, XVIe et XVIIe siècles (cloître, salle capitulaire, cuisine, tour).
 

www.bonne-esperance.org


Fondation Christian Leroy

Après des études à Bruxelles (Saint-Luc et Académie des Beaux-Arts), Christian Leroy ouvre son atelier à Binche en 1963. 
Olivier Strebelle, Maka, le groupe Art Cru et Polyptyque... font partie de son parcours créatif et artistique. D'exposition en exposition, internationales pour la plupart, Christian Leroy assure sa renommée avec succès.
 A l'initiative de sa famille et de quelques amis, il inaugura le 3 septembre 2000 une Fondation à son nom afin d'y exposer l'âme de son œuvre. 
Ce dépôt volontaire d'œuvres (terres-cuites, bronzes et dessins) a comme but premier de les garder et de les présenter au public dans les anciennes caves à vin du Balcon.  

Musée Gallo-Romain

La première étape sur la Chaussée romaine qui reliait Bavay à Cologne était Vodgoriacum. Ancien bourg nervien, il devint un vicus (une agglomération relativement importante). 
Les premières fouilles du site remontent à 1838. Celui-ci fut classé en 1989. Les vestiges et objets découverts (outils en fer et en bronze, pièces de monnaie, fibule, céramique) fascinent les visiteurs depuis plus de 150 ans. Un Musée fut créé en 1976, il et s'est enrichi d'un Centre d'Interprétation de la Chaussée romaine.


Centre d'Interprétation de l'Histoire de Binche - Les Caves Bette

Les Caves Bette sont le point de départ du circuit audioguidé de la découverte des remparts et cœur historique de la ville.


Centre d'Interprétation du Patrimoine Fortifié Transfrontalier - La Grange

La Grange abrite un centre retraçant l'histoire des fortifications au travers des âges, des techniques de construction et de défense ainsi que des espaces franco-belges.